Se connecter

Comment parler de la guerre aux enfants ?

Les enfants ne comprennent pas toujours les actualités et peuvent s’imaginer le pire. Pour apaiser leurs craintes, il suffit d’expliquer la situation avec des mots simples, sans les effrayer, et de rester à leur écoute. Il existe quelques gestes à mettre en place pour contrer ce climat anxiogène et les aider à gérer leurs émotions. Comment s’y prendre ? 

 

Gare aux médias

 

À tout moment, évitez de regarder les informations en leur présence. C’est aussi valable pour la radio. Sur le trajet de l’école ou de la maison, privilégiez de la musique, si possible sur des chaînes dédiées aux plus jeunes. Si par hasard vos enfants tombent sur des images de guerre, que ce soit la guerre en Ukraine ou dans un autre pays, discutez de ce qu’ils ont vu avec eux. Aujourd’hui toutefois, il existe des émissions d’information pour les enfants. Les journaux télévisés qui y sont diffusés sont adaptés à leur âge. Les présentateurs utilisent des mots appropriés pour leur expliquer les événements qui se déroulent en France ou ailleurs. Si vous-même vous ne trouvez pas les mots pour leur parler, ces programmes peuvent être une bonne option.

 

Une fillette est témoin de la guerre

 

Informer-les

 

Il est probable que vos bambins aient entendu parler de la guerre à l’école. En classe avec la maîtresse, ou dans la cour de récréation auprès de leurs camarades. Dans le premier cas, l’enseignante aura pris le temps d’analyser la situation, de préparer des réponses aux questions de ses élèves et de les rassurer. Dans le deuxième cas, ils peuvent avoir entendu tout et n’importe quoi. En effet, dans certaines familles, il n’y a pas de censure, les enfants ne sont pas préservés des scènes qui peuvent choquer leur cerveau encore immature. 

 

C’est pourquoi il vaut mieux les informer objectivement de ce qu’il se passe en ce moment. Pourquoi ne pas acheter un livre sur le sujet ? Vous pouvez aussi demander des conseils à un professionnel de la petite enfance qui pourra vous guider sur le discours à tenir. Il peut être aussi utile de passer revue les raisons des départs de conflits, de sortir une carte du monde et de leur expliquer où et comment cela se passe. Dans tous les cas, dites-leur qu’il y a toujours eu des guerres et qu’elles finissent toujours par se terminer.

 

Ne cachez pas vos inquiétudes

 

Si vous êtes inquiets d’une potentielle répercussion sur notre pays, dites franchement que vous l’êtes. Il est inutile de dissimuler une angoisse car les enfants la ressentent. En réagissant comme cela, vous démontrez que ces émotions sont acceptables et que les adultes aussi peuvent avoir peur. En tant que grande personne, toutefois, vous savez que nous ne sommes pas seuls, que notre territoire est bien défendu. Ce que vous savez peut être rassurant, n’hésitez pas à partager de telles informations avec eux. En les verbalisant, vous vous sentirez aussi bien mieux. Expliquez comment vous faites pour gérer ce stress, donnez-leur quelques petites techniques. C’est le moment idéal pour faire de la méditation ou de chanter et danser ensemble pour relâcher les tensions.

 

Une fillette pensive regarde par la fenêtre de la salle de classe

Prenez le temps de les écouter

 

Commencez par leur demander ce qu’ils savent, ce qu’ils ont entendu. Qu’est-ce qui les inquiète ? Qu’ont-ils compris ? Partez de leurs ressentis à eux. Prenez le temps de répondre à leurs questions et de les rassurer. Aussi, ne rendez pas certains mots tels que « guerre » tabous. Laissez-les s’exprimer avec leurs mots et créez un climat de confiance. Ils doivent savoir que peu importe la situation, ils peuvent venir vous en parler. 

 

Si vous voyez qu’ils sont vraiment affectés par ce qu’il se passe (troubles du sommeil, maux de ventre, colères), c’est l’occasion d’aborder les côtés positifs, comme les actes de solidarité se multiplient. S’ils en ont envie, prenez part à une action en famille. De nombreuses associations sont en quête de dons : apportez-leur des produits de première nécessité. Un geste comme celui-ci peut avoir un gros impact sur le bien-être des enfants.

 

 

Parler de la guerre aux enfants : tout dépend de l’âge

 

Aux moins de 6 ans

Les tout-petits et les jeunes enfants ne parleront pas forcément de la guerre d’eux-mêmes. S’ils entendent ou voient quelque chose, les bambins de moins de 6 ans ne comprendront pas nécessairement de quoi il s’agit. Ils ne chercheront pas non plus à comprendre car à cet âge, ils sont centrés sur leur petit monde de proximité. Si vous voyez que votre enfant est préoccupé de vous voir inquiet, dites-lui que c’est à cause d’une guerre et que ça n’a rien à voir avec lui. Même s’il est un peu plus âgé, le sujet n’a peut-être pas été abordé à l’école. Avec des mots simples, évoquez une grosse bagarre entre adultes, entre deux pays. Dites qu’elle est loin et que les soldats français sont prêts à nous défendre si le conflit arrivait en France. Expliquez que vous aussi, vous êtes là pour le protéger.

 

Aux plus de 6 ans

À partir de 6 ans, les enfants s’expriment plus volontiers avec leur entourage et essaient de comprendre ce qu’il se passe en dehors de leur cocon. Ils vont aussi plus facilement jouer chez des amis et peuvent voir et entendre certaines choses concernant la guerre. À mesure que votre enfant s’approche de l’adolescence, vous pouvez ajouter des termes plus compliqués à vos propos. Expliquez ce qu’est une guerre, comment ça commence et donnez des exemples. S’ils sont assez grands, apprenez-leur à analyser les sources des actualités qu’ils lisent ou regardent. 

Selon leur âge, les enfants sont plus ou moins aptes à recevoir des explications sur le déroulement d’une guerre. Dans tous les cas, il vaut mieux aborder la question, car tôt ou tard ils vont en entendre parler. S’ils ne souhaitent pas automatiquement avoir une conversation sur le sujet, assurez-les que vous êtes là en cas de besoin. Pour rencontrer des professionnels de l’enfance et d’autres parents soucieux du bien-être de leur famille, rendez-vous au prochain congrès Innovation en Éducation.

 

Sources :

https://www.mpedia.fr/art-comment-parler-guerre-enfants/ 

https://www.parents.fr/enfant/psycho/expliquer-aux-enfants/guerre-et-conflits-comment-en-parler-aux-enfants-909785 

 

août 9, 2022

0 responses on "Comment parler de la guerre aux enfants ?"

Laisser un message

Conception © Neo-bienêtre