Se connecter

Les bienfaits de la méditation pour les enfants

Méditer consiste à prendre du temps pour observer ce qu’il se passe en soi : ses pensées, ses sensations et ses émotions. Les personnes qui méditent se concentrent aussi sur ce qu’il se passe autour d’eux, sur ce qu’ils voient, entendent et sentent. Les enfants ont une facilité à vivre le moment présent, qualité importante pour pouvoir méditer ! Pour eux, la méditation a de nombreux bienfaits. 

 

Comment méditer avec un enfant ?

 

Un enfant peut commencer à méditer vers l’âge de 3 ans. La plupart des exercices liés à la pratique ne sont pas adaptés aux bambins plus jeunes. Il est plus facile de méditer dans un endroit paisible, comme une pièce calme ou en pleine nature, sur la plage ou en forêt. De même, choisissez un moment propice à la concentration, lorsque l’enfant n’est ni fatigué, ni excité. Commencez par des méditations courtes, une minute tout au plus, puis augmentez la durée graduellement. Lorsque l’habitude sera ancrée dans votre routine quotidienne ou hebdomadaire, vous pourrez aller jusqu’à une dizaine de minutes. Si l’expérience n’est ni agréable, ni amusante pour l’enfant, arrêtez et essayez à nouveau à un autre moment.

 

Il y a plusieurs façons de méditer avec un tout-petit. Dans un premier temps, apprenez-lui à écouter ce qu’il se passe autour de lui. Le chien qui aboie au loin, le vent dans les feuilles de l’arbre, etc. Ensuite, est-ce qu’il ressent les différentes parties de son corps ? Son cœur qui bat, ses orteils qui bougent, son dos au contact du sol et l’air qui entre dans ses poumons. Demandez-lui ce qu’il éprouve : de la joie ? De la tristesse ? De la colère ? Si l’enfant est agité ou qu’il rigole, demandez-lui de décrire quelles sensations ses mouvements lui procurent. Pour vous guider, au départ, il existe des livres, des DVD et des CD, mais aussi des applications à télécharger.

 

Un petit garçon médite dans un champ

 

Méditation pour les enfants : les avantages

 

Diminution du stress et de l’anxiété

Des études ont démontré que la méditation a des bienfaits physiques et psychologiques non négligeables. L’un d’entre eux est la réduction du stress. Mine de rien, les enfants aussi ont une vie à 100 à l’heure et ils ne sont pas épargnés par les émotions angoissantes que cela peut engendrer. Méditer apporte des moments de sérénité très appréciés par petits et grands. Une fois les gestes et techniques maîtrisés, la méditation est utile à tout moment de la journée. Si l’enfant est stressé à l’école, que ce soit un stress musculaire ou un stress mental, il lui suffit de suivre les conseils appris pour s’auto-apaiser en un rien de temps.

 

Augmentation du sentiment de bien-être

Lors d’une séance de méditation, l’énergie positive circule plus librement dans tout le corps et dans le cerveau. Résultat, la tension artérielle diminue et le système nerveux est régulé. De cela découle un sentiment de bien-être, d’apaisement. D’une manière générale, s’ils sont pratiqués de façon ludique, les exercices de méditation font lâcher prise. En famille, c’est la garantie de moments de douceur et de connexion.

 

Concentration

Pour méditer, il faut apprendre à se concentrer. Se concentrer sur sa respiration, les battements de son cœur. D’habitude sans cesse en mouvement, l’enfant apprend à se focaliser sur le moment présent. De la concentration découle une meilleure qualité d’écoute. Que ce soit des consignes ou un ami qui se confie, l’enfant est alors capable de s’arrêter et de réellement écouter.

 

Retour au calme

La respiration joue un rôle important lors d’une séance de méditation. Constamment sollicités et en mouvement, les petits bouts apprennent à faire une pause, à écouter leur corps, à respirer pour ralentir. Cela leur fait un bien fou. Comme tout être humain, ils ont besoin de moments de calme pour mieux repartir. Ces instants de quiétude leur font écouter leurs émotions. Ils sont alors capables de dire s’ils sont fatigués, s’ils ont besoin d’un câlin, ou s’ ils sont prêts à reprendre leurs activités.

 

Un enfant médite sur un ponton

 

Méditer avec son enfants : 3 idées

 

La météo intérieure

C’est un exercice qui marque généralement le départ d’une séance de méditation. Il peut aussi être réalisé seul, à tout moment de la journée. Le but est d’utiliser du vocabulaire lié à la météo pour exprimer ses émotions, une pensée ou une sensation physique. Demandez donc à l’enfant ce qu’il ressent au fond de lui : « quel temps fait-il à l’intérieur de toi ? ». Une fois l’émotion accueillie et verbalisée, elle diminue et s’éloigne.

 

 

L’arbre

Dites à l’enfant d’imaginer qu’il est un arbre. Il doit se tenir debout, les yeux fermés, les pieds bien ancrés dans le sol. Ils s’enfoncent comme des racines dans la terre. Ses bras s’élèvent très haut tels des branches, et il s’étire, se grandit. Une fois qu’il a tenu cette position quelques secondes, demandez-lui ce qu’il perçoit, de la plante de ses pieds jusqu’au bout de ses doigts. Les bénéfices de cet exercice sont nombreux : se redresser, se réaligner et se sentir plus fort. Parfait pour accroître la confiance en soi

 

La petite fourmi

Avec ce troisième exercice, l’objectif est d’enseigner à votre bout de chou à déchiffrer ses sensations, à devenir expert de son corps. Il est allongé par terre pendant que vous lui racontez l’histoire de la petite fourmi. Pour un maximum d’effet, intégrez un tas de détails à la narration ! Passez en revue tout le champ lexical des 5 sens

La petite fourmi commence par monter sur le gros orteil, ça chatouille. Lorsqu’elle arrive sur la jambe, elle se croit dans une forêt, elle a du mal à avancer tellement l’herbe est haute. Arrivée au nombril, elle tombe dedans. Près de la bouche, il fait chaud et humide et arrivée au nez, elle est happée d’un coup. À la fin de l’histoire, l’enfant cherche la petite fourmi. Il se sent bien car durant cette séance de méditation, il a sécrété des endorphines, les hormones du bien-être.

 

La méditation est un bon moyen pour les enfants d’observer leurs pensées, de prendre conscience de leurs émotions. Les nombreux bienfaits de cette pratique ne sont plus à démontrer. Nos loulous sont moins stressés, plus calmes et plus confiants, grâce à des exercices faciles et rapides. Pour plus de conseils éducatifs innovants, abonnez-vous au magazine Innovation en Éducation.

 

Sources : ​​https://naitreetgrandir.com/fr/etape/3-5-ans/apprentissage-jeux/fiche.aspx?doc=meditation-enfants 

https://www.psychologue.net/articles/les-bienfaits-de-la-meditation-pour-enfants 

https://www.psychologies.com/Famille/Enfants/Epanouissement-de-l-enfant/Articles-et-Dossiers/Trois-exercices-de-meditation-pour-les-enfants 

 

juillet 19, 2022

0 responses on "Les bienfaits de la méditation pour les enfants"

Laisser un message

Conception © Neo-bienêtre