Se connecter

Les différentes étapes d’évolution de l’enfant




L’enfant, en grandissant et en expérimentant, se confronte à des changements permanents. De multiples questions interviennent dans la tête des parents. Quand va-t-il dire non ? quand aura-t-il peur ? Comment adapter mes exigences ? Voici un aperçu des différentes étapes d’évolution de l’enfant, de 0 à 18 ans.

Premier stade : 0-2 ans, période de l’intelligence sensori-motrice

Jusqu’à ses 3 premiers mois

Le nourrisson ne perçoit pas son corps et sa conscience. Il est important de le considérer comme un nouveau-né et de subvenir à ses demandes tout au long de cette courte période. Le bébé ne ressent que l’agréable et le désagréable. Il adapte son comportement par rapport à cela, les pleurs et sourires ne sont qu’une réaction de la sensation éprouvée.

 

Les différentes étapes d’évolution de l’enfant

 

Jusqu’à ses 8 mois

Bébé est en très forte demande de téter, de manger, d’être à proximité de ses parents. D’où le fait qu’il n’arrive pas à faire des nuits complètes. Il comprend autour de 8 mois que sa mère est une personne à part entière qui n’est pas rattachée à lui. Il prend conscience qu’il a besoin d’elle et qu’il n’est pas autonome. A cet âge, le bébé peut changer de comportement. S’il était jusqu’à présent heureux de passer du temps avec d’autres personnes, il peut devenir stressé par la séparation entre lui et vous. 

Cette période n’est pas idéale pour commencer à le faire garder, que ce soit en crèche ou par une nourrice. Il a besoin d’être rassuré par la présence de la personne référente. Vous, mamie, ou une nounou de longue date. Une fois ce stade passé, le petit pourra commencer à s’épanouir par lui-même, découvrir son corps, sa voix, toucher ce qui l’entoure, se déplacer par lui-même, etc. C’est le moment d’établir des règles pour sa sécurité, de le laisser se développer tout en veillant correctement sur lui.

 

Entre 12 et 18 mois

Il exercera ses premiers pas et prononcera ses premiers mots. Ces nouvelles étapes seront pour lui synonymes de fierté, mais aussi de frustration. Il est important de l’accompagner dans ses efforts. Même s’il ne respecte pas les règles, s’il n’écoute pas les règles, il comptera sur vous pour l’encourager et lui rappeler les limites. Dès le plus jeune âge, exposez-le à un maximum d’expériences sensorielles. Il apprendra par lui-même ce qui lui procure du bonheur.

 

Les différentes étapes d’évolution de l’enfant

 

À partir de ses 18 mois

C’est à cette période que bébé commence à s’opposer, à tester. Le mot « non » sera son préféré pendant quelque temps. Il ne faut pas associer cette attitude à de l’insolence. Pour l’enfant, c’est une marque de différenciation. Il a compris qu’il existe en tant que personne indépendante. Il ne faut surtout pas briser cet élan, très important pour son développement. Certaines crises pourront survenir suite à un changement d’habitude, les chaussettes enfilées avant le pantalon par exemple. L’enfant se met alors à hurler. C’est un stade transitoire et logique. Tous les enfants passent par là. Pour les enfants, cela est fatigant et parfois frustrant, mais c’est tout à fait normal.

Les différentes étapes d’évolution de l’enfant : entre 2 et 3 ans

Jusqu’à 2 ans, bébé a progressivement pris conscience de son propre corps. Maintenant qu’il a soufflé ses 2 bougies, il vit dans l’immédiateté : « j’ai envie », « je n’ai pas envie ». Ce sont ses émotions qui dictent sa vie, et donc la vôtre. Pour pratiquer l’éducation bienveillante, vous devrez être armé de certaines techniques pour ne pas « craquer ». Apprenez avec lui à contrôler ses émotions, il faudra négocier avec lui pour lui faire comprendre ce qui est acceptable ou non.

À partir de 3 ans : imaginaire et émotions

À cet âge, l’enfant commence à prendre conscience d’un tas de choses et à s’inventer des histoires. Une multitude de réflexions se bousculent dans la tête des bambins. Bon nombre de ces questions vont toutefois rester inconscientes et pourront prendre vie sous forme de cauchemars. Une multitude d’émotions voient le jour, mais les enfants ne sont pas encore capables d’y associer des mots. En tant que parents, comprendre le roman imaginaire dans lequel votre enfant se situe est primordial pour résoudre des problèmes. Ceux-ci peuvent prendre la forme de rivalités dans la fratrie, de pleurs à répétition ou d’agressivité envers les camarades à l’école. 

C’est aussi la raison pour laquelle le moment d’aller au lit est un parcours du combattant. S’il ne voit pas que vous allez aussi vous coucher, il fera tout pour rester éveillé aussi longtemps que possible ! Ce n’est bien évidemment pas de la manipulation, plutôt une angoisse d’être séparé de vous, seul dans l’obscurité. Apprivoiser ses émotions et son imagination, ce n’est pas chose aisée !

 

 

Entre 6 et 12 ans, latence entre l’enfant et l’ado

C’est vers 6 ans, à l’entrée au CP, que l’enfant commence à se décentrer. Il se rend compte des fonctions de son esprit et que les autres aussi ont des émotions. Il prend ses repères avec les enfants qui l’entourent, se fait de vrais amis, développe son sens de l’empathie. Beaucoup de questions commencent à traverser son esprit : Comment je suis né ? Que se passe-t-il quand on meurt ? Pourquoi la mer est bleue ? Cela fait partie des différentes étapes d’évolution de l’enfant.

Il souhaite être plus autonome, mais a plus que jamais besoin de ses parents pour l’aider à gérer ses émotions.  L’agressivité, la tristesse, le sentiment d’injustice, la peur, la honte. Faîtes attention aux nouveaux comportements : il commence à se ronger les ongles, il mange moins, il parle moins, etc. Ces signes peuvent alerter sur quelque chose qui ne va pas. Parlez-en avec lui, montrez-lui qu’il peut vous faire confiance, que vous êtes là pour lui.

Entre 13 et 18 ans, plein cœur de l’adolescence

Lorsque l’adolescence approche, les parents ont tendance à angoisser, à imaginer le pire. L’important est d’être prêt et armé pour affronter la crise d’adolescence potentielle. Cigarettes, drogues, alcool, problèmes de peau, baisse de confiance en soi…cette période est très difficile pour beaucoup d’adolescents. Même s’il y a de grandes chances qu’il teste ses limites et les vôtres, restez à l’écoute. Tentez de comprendre ce par quoi il passe et accompagnez-le de la meilleure façon possible.

Évitez de faire l’autruche ou de vous concentrer uniquement sur l’école. Des bonnes notes ne suffisent pas à aller bien. Si votre enfant vous parle, écoutez-le et répondez-lui, non pas avec un discours moralisateur mais avec des conseils par rapport à ce que vous avez vécu. Il se sentira plus proche de vous et n’aura pas peur de se confier à vous. Et si vous en appreniez plus sur ce qui les rend heureux en jouant ensemble ?

 

Prenez le temps de comprendre votre enfant et de construire la famille que vous méritez. Pour plus de renseignements sur les méthodes d’éducation et les différentes étapes d’évolution de l’enfant, rendez-vous au congrès Innovation en Éducation. La 5e édition se tiendra les 18 et 19 février 2023 à Bordeaux : congres.innovation-en-education.fr 

 

Source : https://kidzetfamily.fr/l-enfant/

0 responses on "Les différentes étapes d'évolution de l'enfant"

Laisser un message

Conception © Neo-bienêtre